L’accès de plus en plus répandu à des connexions haute vitesse permet aux Canadiens de tout âge de passer davantage de temps sur Internet pour chercher de l’information et des nouvelles, faire des devoirs, jouer à des jeux en ligne ou communiquer avec des proches et des amis par l’intermédiaire des médias sociaux.

Au Canada, les jeunes sont les plus branchés : 96 % d’entre eux accèdent tous les jours à Internet. La plupart d’entre eux se servent des médias sociaux pour donner à leurs amis, à leurs connaissances et aux membres de leur famille des renseignements sur leur quotidien. Étant donné les progrès de la technologie et du réseautage social, les enfants peuvent très facilement communiquer avec des gens susceptibles de tenter de leur faire du mal ou de profiter d’eux, l’exploitation sexuelle et la cyberintimidation constituant les interactions négatives risquant le plus de se produire. Les enfants et les jeunes adoptent souvent des comportements risqués sur Internet sans avoir conscience des conséquences de leurs gestes.

Les discussions affichées sur Internet ne disparaissent jamais.

En diffusant de l’information en ligne, vous pouvez révéler non seulement ce que vous faites à l’instant même, mais aussi des renseignements confidentiels que vous ne vouliez pas faire connaître à de purs étrangers. Même si vous ne voulez permettre qu’aux amis qui font partie de votre réseau de voir les mises à jour de votre statut, vos photos, vos vidéos et les autres renseignements vous concernant, n’importe qui peut en fait y accéder par l’intermédiaire des gens qui font partie de votre liste d’amis.

La sécurité sur Internet passe par la diffusion de l’information dont les gens, et en particulier les enfants et les jeunes, ont besoin pour adopter des habitudes sûres.